AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

" Lest "
avatar
Messages : 19
Date d'inscription : 06/03/2016
Sheikah
Who am i !

Feuille
Inventaire:
Logement: Très miteux
Métier: Voleur

Au voleur ! | PV: Lyn Y. Saluja

MessageSujet: Au voleur ! | PV: Lyn Y. Saluja Dim 13 Mar - 18:54

SALUJA
Lyn Y.

-
Lest

Au voleur !
La foule était dense en cette journée de marché. Les femmes faisaient les emplettes pour leur grande famille de mille mioches, les enfants en question couraient entre les jambes des nombreux passants, les soldats étaient plus ou moins vigilants et les marchands animaient la place de leurs grands cris pour attirer la clientèle. La température était juste assez agréable, sûrement aurait-il fait chaud si ces quelques nuages ne cachaient pas le soleil. Bref, un jour banal s'écoulait paisiblement à la Citadelle d'Hyrule. Aucune menace ne semblait vouloir obscurcir cet instant de paix. Enfin … Peut-être une petite. Une petite menace ? Plutôt un contretemps fâcheux pour les pressés et les vendeurs.

En effet; tapis dans l'ombre, un blondinet attendait son heure de gloire. Pas trop éclatant merci, car il ne voulait pas attirer l'attention de tout le monde. Les bras croisés, accoté sur un mur de pierre, Lest observait les va-et-vients des habitants, cherchant une ouverture de son regard écarlate. Ses vêtements ternes étaient déchirés à quelques endroits, informant un œil averti que ce jeune adolescent ne baignait pas dans la richesse. Au contraire; il était pauvre comme Job. Même plus je dirais. Finalement, il remarqua un kiosque de fruits sans prétentions où son propriétaire s'était un peu éloigné.

Profitant de cette chance, le sheikah se couvrit la tête de sa capuche avant de foncer vers sa cible. Sa petite taille lui permettait de ne pas se faire repérer par les grandes personnes toujours trop occupés, trop intelligents, trop ci, trop ça, pour se soucier de quoi que ce soit. Rendu devant ce festin de pommes, le chenapan fit une dernière petite vérification pour voir où était le marchand. Il était à l'opposé du stand, dos à lui, et discutait avec une cliente potentielle. Ne perdant plus de temps, Lest ramassa le plus de fruits rouges que ses bras pouvaient porter.

- Oui, bien sûr madame, racontait le gros monsieur qui servait de vendeur. Elles sont parfaites pour faire des tartes.

- Ces pommes me semblent bien petites pourtant, répondit l'autre pas très convaincue.

Cette dernière remarqua par la même occasion le jeune voleur. Elle poussa un cri suraiguë, mélange entre une chouette et une souris. Allez savoir. Ce son dérangeant fut suffisant pour ameuter l'attention de tout le monde sur notre petit protagoniste, qui se figea net. Ils le regardèrent. Il les regarda. Il regarda le marchand. Celui-ci était aussi rouge que les fruits qu'il vendait. Eh bien.

- Au voleur ! beugla finalement l'homme en surpoids.

- Merde ! siffla le jeunot entre ses dents.

Ce n'était pas vrai qu'il allait attendre sagement qu'on le cueille ! Le hors-la-loi tourna les talons et fila le plus vite possible. Le commerçant, furibond, partit à sa suite, accompagné d'un garde qui avait suivit la scène. Un simple coup d’œil derrière l'épaule fit comprendre au sheikah qu'à cette vitesse, les deux adultes allaient le rattraper en moins de dix secondes. Les gens se tassaient pour laisser passer les trois coureurs. Le blondinet regarda son butin et grogna de mécontentement. Ça le ralentissait trop. Il était obligé de sacrifier son dur labeur. Toujours en fuite, il fit volte-face et laissa tomber les fruits ronds, n'en gardant que deux dans chacune de ses mains. Le gros marchand s'empêtra les pieds dedans et tomba lamentablement sur le pavé. Le soldat qui l'accompagnait, pas plus futé, préféra l'aider à se relever que de capturer le petit malfrat. Ce dernier, ricanant face à tant d'incompétence, tourna un coin de rue en croyant être sauf. C'était sans compter une main étrangère qui lui agrippa solidement le bras. Surpris, Lest se tortilla pour s'échapper de cette emprise.

- Lâche-moi ! se fâcha-t-il en essayant de porter des coups à la personne qui le retenait.

Lui qui croyait s'être tiré d'affaire … Ça ne faisait que commencer !


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 33
Date d'inscription : 27/02/2016
Age : 14
Hylien
Who am i !

Feuille
Inventaire:
Logement:
Métier: Maître des lames

Au voleur ! | PV: Lyn Y. Saluja

MessageSujet: Re: Au voleur ! | PV: Lyn Y. Saluja Sam 16 Avr - 12:49
Me baladant dans les rues festives de la citadelle, j'en profitais pour acheter de la nourriture, de plus je pouvais aussi me poser tranquillement et écouter la musique. J'étais néanmoins dévisagé à cause de mon masque, c'est sûre que je devais paraître suspecte mais là c'est vraiment l'endroit où je pourrais être reconnu. J'ignorais pour le moment et puis leurs réactions sont tout à fait normales. Continuant d'avancer je regardais les stands, un m'intéressa et je regardais de plus près les armes. J'étais vachement intéressé mais pour les rubis ça n'allait pas le faire, je ne suis point très riche. J'entendais soudainement le cri d'une jeune femme disant :

_AU VOLEUR !

Me retournant vers la voix je pouvais voir un petit qui partait en courant avec des pommes plein les mains. Il fallait dire qu'il était malin quand même mais bon ce n'est bien de faire cela même s'il doit y avoir une raison à ce qu'il vole des pommes. Comme les gardes arrivaient, je me disais que je n'allais pas intervenir mais au moins suivre au cas où. Je les suivais et par ma plus grande surprise ces incapables tombaient au sol à cause de pommes. Pardon Galéo j'étais irrespectueuse envers ceux que tu admires. Je sautais par-dessus les pommes et je rattrapais très vite le petit blond. Je prenais ses mains et le plaquais contre le mur puis disait:

_Ne vas pas trop espérer que tu puisses t'échapper facilement... Quoique si je n'étais pas là tu aies pu réussir. Et puis arrête de gigoter.

J'étais un peu trop froide non . Je devrais pas être aussi méchante avec le petit mais bon je me dois d'aider autrui, c'est mon rôle et comme ce garçon avait embêté une villageoise je me devais de l'aider la pauvre dame même si c'est trop tard pour ses fruits après peut-être que ce n'était pas les siens, je n'ai pas pu voir la scène m'enfin peu importe. Je soufflais un peu et puis les soldats et le marchand arrivaient. Je prenais le gosse pour le mettre devant ces personnes qui eux me disaient :

_Merci madame ou monsieur ?


Je répondais :

_Mademoiselle.

Ils faut vraiment être idiot pour me demander cela, j'ai de long cheveux et j'ai un peu poitrine alors un peu de respect je vous prie. Enfin bref, je pouvais voir qu'ils lançaient un regard noir au blondinet et je lui chuchotais à l'oreille :

_Tu devrais t'excuser pour ton comportement... Sauf si tu as quelque chose à dire pour ta défense mais fait le maintenant avant qu'il ne soit trop tard.

Je sais parfaitement que je suis froide et je me le dis souvent mais c'est pour lui donner une bonne leçon.
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Pensées Philosophiques d'un Voleur...
» ogrion: voleur: refusé A LIRE C UN COLLECTOR
» [Acceptée][Nami] [Voleur] [Niveau 35] [Nefle de la nuit]
» Freezen - voleur
» Sund voleur mutilate gobelin (Admis)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Zones de RP :: Lanelle :: Citadelle d'Hyrule :: Place du marché-