AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

avatar
Messages : 43
Date d'inscription : 29/02/2016
Age : 20
Localisation : En vagabondage
Rôdeur
Who am i !

Feuille
Inventaire:
Logement: Aucun
Métier: Chasseur de prime

Nous avons changés [Pv Ulv]

MessageSujet: Nous avons changés [Pv Ulv] Dim 13 Mar - 16:25

ft. Ulv Divæ

「Nous avons changés」
Les jambes ballantes au-dessus du vide qui donnait sur l’océan, j’observais l’horizon. Il était assez tôt dans la journée, j’avais voyagé toute la nuit pour arriver à cette heure ici. Cela m’avait bien ennuyé mais je m’étais plié à cette contrainte. J’avais eu besoin d’un moment de paix et d’un minimum de joie, c’est ainsi que j’avais décidé de me rendre aux abords de l’immense étendue bleu.

Assis au bord de la falaise, le vent qui m’apportait l’embrun marin faisait également flotter mes longs cheveux. Depuis combien de temps n’avais-je pas eu l’occasion d’apprécier un moment de paix ici, à la baie du croissant ? Cela remonte à si loin… Peut-être trop loin… Je me souviens qu’à l’époque, j’étais « réellement » vivant. La raison pour laquelle j’étais venu ici… Je ne m’en souviens que vaguement. Je crois que…Oui… C’était pour ça… Pour la prévenir que je partais en mission dans les monts d’Ordinn. Qu’est-t-elle devenue depuis ? M’a-t-elle oubliée ? Me hait-elle ? Ce sont tout autant de possibilité qui m’effraye.

Je me prends dans mes bras, tremblant légèrement, terrorisé par mes propres pensés. Je veux crois qu’elle m’aime encore mais après tout ce temps, durant lequel j’ai été mort, sans lui donné de mes nouvelles, j’ai peur. J’imagine qu’elle a dû refaire sa vie, peut-être a-t-elle trouvée un Zora à son goût, peut-être que c’est un individu d’une autre race que la sienne, je n’en sais rien mais ça me fait peur. La seule personne que j’ai été capable d’aimer, d’un amour que j’ai caché afin de la protéger de la peine, je l’ai sans doute perdu en même temps que ma mère et ma vie au mont d’Ordinn.

Sans un bruit autre que les vagues venant s’abattre sur la plage, je restais immobile, les jambes toujours au-dessus du vide. Un moment de paix… C’est ce que j’aurais voulu… Aucuns bandits, aucuns monstres, même les pirates étaient absents, pour une fois, je croyais que le monde avait pitié de moi et m’avait enfin autorisé un instant pour me reposer. Bien sûr, mon cauchemar faisait figure d’exception parmi la tranquillité à laquelle j’avais espéré enfin réussi à accéder, je me disais que pour une fois, j’aurais pu oublier mes problèmes, mais il a fallu qu’il en soit autrement.

Malgré la peur, je parvins à me détendre petit à petit. Pensant que, finalement, c’était peut-être mieux ainsi. On m’offrait un moment de paix, je ne devais pas le gâcher à me morfondre. Je pouvais très bien le faire plus tard. Respirant un grand coup l’embrun marin, j’étais parvenu à finalement me calmer. J’étais fatigué… La marche de la nuit dernière m’avait épuisé… Je ne devais pas m’endormir, sinon j’allais cauchemarder… Et puis qu’importe ! Cela faisait longtemps que je n’avais pas eu droit à un réel sommeil. Au diable ce cauchemar, même si je devais le revivre, j’allais me reposer. Me reculant un peu de la falaise, je m’allongeai confortablement dans l’herbe.

Le temps était agréable… Très agréable… Et cela m’aida grandement à trouver le sommeil. Un peu de repos ne pouvait que m’être bénéfique.
Revenir en haut Aller en bas
" Ulv Divæ "
avatar
Messages : 23
Date d'inscription : 02/03/2016
Age : 19
Armée
Who am i !

Feuille
Inventaire:
Logement: Les grottes
Métier: Assassin

Nous avons changés [Pv Ulv]

MessageSujet: Re: Nous avons changés [Pv Ulv] Dim 13 Mar - 17:26
Nous avons changés
Nathaniel x Ulv


C’est la pleine lune.

Mes jambes bougent seules, mon cerveau ne contrôle plus rien. Il est comme endormi par les souvenirs qui me hantent chaque jour depuis plusieurs années déjà. Je ne sais plus comment exister. Suis-je non seulement vivante après toutes les vies que j’ai prises à autrui durant ces deux dernières semaines dans ce corps étranger ? Mon cœur est mort, il ne vie plus, c’est un cerveau vide qui a prit la place de mes sentiments. J’ai l’impression de n’être rien d’autre qu’un chien errant qui se rattache à tout ce qu’il peu pour essayer de retrouver sa place. Oui, c’est ce que je suis. Je suis ce clebs désespéré qui attend que celui qu’on appelle le méchant lui rende ce qu’il était avant. Pathétique est le mot qui me convient le mieux pour définir ce qui reste de la Lilith d’autrefois.

Sans que je ne m’en rende compte, mes gambettes me mènent vers ce lieu sacré que j’ai toujours aimé, du moins, depuis le jour où il m’a dit d’y venir. Je devrais haïr cet endroit, mais je n’y arrive pas. J’ai l’impression que c’est là-bas que tout a commencé et que tout c’est finit par la même occasion. Je n’aurais pas du partir cette nuit là. J’aurais dû lui dire à quel point mon cœur lui appartenait. J’aurais du lui dire de ne pas partir. Et il est parti. Il n’a pas tenu sa promesse, celle de revenir. Il avait quelque chose à me dire à son retour. Jamais je ne saurais ce qu’il voulait me confier. Mais je ne le déteste pas. Je l’ai attendu longtemps, trop longtemps, mais jamais je n’ai voulu choisir quelqu’un d’autre que lui bien que mon père voulait me lier à un autre Zora. Un guerrier beau et fort. Peut-être aurais-je dû tourner la page ? Si je l’avais fait, serais-je heureuse en ce moment ? Peut-être que mon destin aurait été toute autre que celui d’être dans l’Armée des Ténèbres, emprisonné sous une peau qui n’est pas la mienne.

Il fait nuit, mais la lune arrive à éclairer le chemin obscure. J’aime la lune. Elle est belle et elle m’est toujours fidèle. Elle me suit toujours, elle m’éclaire. Quand je la vois, j’ai envie de hurler à la mort. Mais je ne le fait pas, parce que c’est un truc de loup et dans mon cœur, aussi éteint qu’il ne l’est, je suis encore une Zora.

Je saute par-dessus un buisson épineux. L’océan est là, comme autrefois. Mes yeux brillent en voyant le paysage qui s’offre à moi. La baie du Croissant. J’aime cet endroit. Cela fait bien deux ans que je n’y suis pas revenu en espérant revoir Nathaniel. Il n’est jamais revenu, il ne reviendra jamais, il est mort. Les divinités me l’on emportés. Je les déteste.

Je m’approche de vide, sans me rendre compte, qu’à plusieurs mètres de moi, une personne est allongée dans l’herbe pour essayer de rejoindre le monde des rêves. Lorsque je suis assez proche, je regarde l’immensité bleue illuminée par la lune. Je m’assoie, replie ma queue touffue contre moi et lève le museau vers la perle grise. Aujourd’hui Lune, je chanterais pour toi. Je chanterais pour moi, je chanterais pour lui, je chanterais pour ma malédiction, je chanterais pour mon peuple d’origine, je chanterais pour mon malheur. Ce soir, je vais hurler à la mort.

Mes babines s’ouvrent et un son déchirant laissant échapper toute ma souffrance se laisse entendre. Je hurle le plus fort que mes cordes vocales puissent faire. A l’intérieur de moi, je pleure les larmes qui d’extérieur ne peuvent pas couler, parce qu’un animal, ne peu pas pleurer.
Je sens le vent danser à travers ma fourrure immaculé. Je ne cesse de hurler, mes yeux bleus fixant la grande argenté.          
© ASHLING DE LIBRE GRAPH'


   
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 43
Date d'inscription : 29/02/2016
Age : 20
Localisation : En vagabondage
Rôdeur
Who am i !

Feuille
Inventaire:
Logement: Aucun
Métier: Chasseur de prime

Nous avons changés [Pv Ulv]

MessageSujet: Re: Nous avons changés [Pv Ulv] Dim 13 Mar - 18:04

ft. Ulv Divæ

「Nous avons changés」
Enfin… Le sommeil m’emporte… Je sais ce que cela signifie, ce que je risque mais cela fait tellement longtemps que je n’ai pas réellement fermé l’œil, que je n’ai pas pris un réel repos. Rapidement, je me retrouve entourer par le ciel, sur une plate-forme invisible. Je suis désarmé, sans magie, mais je ne m’en inquiète pas. Les bras croisés sur mon torse, j’attends. Je sais qu’elle va venir. Finalement, après un moment à ne rien, je me retourne.

« Ça fait un moment, n’est-ce pas… ? Mère…
- En effet Nath… Je me demandais quand tu allais revenir…
- Vous ne voulez toujours pas me dire pourquoi ?
- …
- C’est bien ce que je me disais… Bien… Finissons s’en… »


C’est la voix légèrement tremblante que je prononce ces dernières paroles. Dans bref à-coup du bras, mon katana apparaît dans ma main. Mon gorge se noue, mon cœur se serre et ma main tremble. Encore une fois… Alors que je m’approche de ma mère, un hurlement, celui du loup, retentit. Qu’est-ce que ? Cela n’était jamais arrivé avant. Ma mère rie légèrement.

« On dirait que, cette fois, tu n’auras pas à aller au bout… Tu peux remercier ce loup qui hurle… À la prochaine fois… Nath… »

Je sors subitement de ma torpeur comme on sortirait d’une apnée un peu trop longue. Légèrement en sueur et respirant bruyamment. Je l’ai échappé de peu cette fois. Portant une main à ma tête, j’ai encore la gorge nouée et le cœur serré mais je suis belle et bien réveillé. Je lâche un profond soupire. Que les déesses soient remerciées de m’avoir épargné cette fois. Cependant… C’est bien le hurlement d’un loup qui m’a réveillé ? Si cela se trouve, il n’est pas loin de moi. Je devais rester sur mes gardes.

Me redressant, une imposante masse poilue se trouve non loin de moi. Doucement, je devais agir lentement et sans geste brusque. Par mesure de précaution, je dégaine lentement Kitai-Hazure, évitant au mieux le bruit de frottement. Je positionne alors mon arme face à moi, entre le loup et ma personne. Je recule alors lentement, essayant de limiter les bruits que je pourrais produire. Il ne manquerait plus que ce mastodonte me trouve appétissant et qu’il décide de faire de moi son diner.

Au fur et à mesure que je reculais, j’étais de moins en moins attentif. Arrivant finalement à hauteur d’un petit buisson, mon carquois et mon fourreau furent légèrement retenu par le végétal. Un peu surpris que cela arrive, je me retourne un peu trop brusquement, le buisson relâche mes effets qui reviennent bruyamment à leur place. Bon… Pour la discrétion, c’était foutu. En prévision du combat à venir, j’infusai ma magie à travers mon katana qui se retrouva parcouru d’éclair. Fixant mon adversaire, j’étais prêt.

Aller, que le combat commence !
Revenir en haut Aller en bas
" Ulv Divæ "
avatar
Messages : 23
Date d'inscription : 02/03/2016
Age : 19
Armée
Who am i !

Feuille
Inventaire:
Logement: Les grottes
Métier: Assassin

Nous avons changés [Pv Ulv]

MessageSujet: Re: Nous avons changés [Pv Ulv] Dim 13 Mar - 18:29
Nous avons changés
Nathaniel x Ulv


Alors que je chante la mélodie de la souffrance à ma plus fidèle amie en temps que louve, une bruit me fait taire d’un coup. Je n’ai pas très bien entendu d’où il provient, comme mes oreilles sont aspergées par mes propres hurlements. Je soupire intérieurement avant de me mettre sur mes quatre pattes, ma queue balayant l’air frais du soir. Je me tourne entièrement, dos à l’immensité qu’est l’océan. J’avais espéré ne pas être déranger pendant mes adieux et pourtant, quelqu’un avait assisté à mon déchirant chant.

Je mets une patte devant l’autre et ainsi de suite. Mes oreilles bien dressées afin d’entendre n’importe quel petit bruit. Je n’ai aucune intention de tuer qui que ce soit ce soir. Je ne met fin à la vie que lorsque mon stupide boss me l’ordonne sous peine de me rappeler que c’est lui, qui détient la clé pour retrouver celle que j’étais.

« Qui est là ? »

J’espère qu’on me répondra et qu’on ne me sautera pas dessous comme si j’étais le pire monstre du monde. Mais les gens prennent souvent peur lorsqu’ils m’entendent prononcer des mots. Un animal ne parle pas, normalement. Mes yeux bleus scrutent l’ensemble du paysage puis s’arrêtent sur une silhouette sombre près d’un buisson. Quelque chose brille dans ses mains. J’en déduis donc que ça doit être une épée. Je n’ose pas m’approcher plus bien que la curiosité aimerait que je le fasse. A cause des arbres et des buissons, la lumière de la lune n’arrive pas à éclairer le visage de celui ou celle qui brandit son katana.

« Tu devrais baisser ton arme. Je ne faisais que hurler à la lune. »

Je n’avais aucune idée de qui était en face de moi. Je ne savais pas que ce soir, j’allais être bouleversé et tourmenté par mon passé. Je ne me doutais pas que celui que j’aimais. Que j’aime, allait bientôt resurgir devant moi. Devant cet être infâme que je suis. Devant une bête sauvage.

J'attendais une réponse, j'attendais de voir celui qui se cachait. Pendant ce temps, j'entendais des voix se moquer de moi. Qu'avaient t-elles à rire aux éclats ? Maudites soient les divinités qui, en plus de me rendre la vie difficile, continuent de rire de ma situation. Un jour, j'irais voir ce sorcier qui m'a enfermé dans ce corps, et... Je ne sais pas encore ce que je lui ferais.


PS : C'est vraiment très maigre, mais je ne savais pas trop quoi écrire comme pour le moment, Ulv ne le voit pas correctement. Je ferais mieux après ♥
© ASHLING DE LIBRE GRAPH'


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 43
Date d'inscription : 29/02/2016
Age : 20
Localisation : En vagabondage
Rôdeur
Who am i !

Feuille
Inventaire:
Logement: Aucun
Métier: Chasseur de prime

Nous avons changés [Pv Ulv]

MessageSujet: Re: Nous avons changés [Pv Ulv] Dim 13 Mar - 19:40

ft. Ulv Divæ

「Nous avons changés」
Merde. Le loup géant avait entendu. Les déesses semblaient m’avoir épargné mon cauchemar pour finalement s’amuser à me faire combattre dans la réalité. Alors que je renforçais ma prise sur le manche de mon katana, le mastodonte se rapprocha, finalement, il aperçut un éclat lunaire refléter sur ma lame. La créature demanda qui était là. Pour le coup, j’avoue avoir eus un moment d’hésitation et d’absence. Ce loup parlait ? Eh ben… C’était pas banal. Un familier peut-être ? Ou alors la forme animal d’un mage ? Allez savoir ! J’ai vu tellement de truc bizarre et qui peuvent vous retourner l’estomac que finalement, peut-être pas grand-chose peut m’étonner… Quoique… M’enfin bref !

Le loup me somma alors d’abaisser mon arme, qu’il ne faisait qu’hurler à la lune. Bizarrement, je n’étais pas vraiment en confiance.

« Si tu n’y vois pas d’inconvénient, je préfère la garder en main… Histoire de. »

Remarque, il me disait hurler à la lune… Mais pourquoi les loups hurlaient-t-ils à l’astre nocturne ? Une question que l’humanité ce pose depuis les temps immémoriaux. C’était sans doute l’occasion de savoir pourquoi.

« Et, sans vouloir paraître indiscret, pourquoi hurle-tu à la lune ? »

Quoiqu’il réponde, je fis en sorte que les éclairs présents sur ma lame se dissipent. Toujours Kitai-Hazure en main mais en aucun cas, d’une façon montrant une quelconque agressivité, je me dirigeai vers le bord de la falaise. Tapotant au passage sur le pelage du mastodonte.

« Si c’est parce que tu es triste, alors nous sommes deux à l’être… Hurle autant que tu le veux, je ne te dérangerais pas… »

J’allais donc me poser sur le bord de la falaise, les jambes ballantes. L’embrun marin me fouettait légèrement le visage. C’était étrange… Mais à cet instant, j’avais une impression de déjà-vu… Comme si j’étais revenu en arrière, à l’époque où j’avais demandé à Lilith de me rejoindre ici afin de lui annoncer mon départ. Drôle d’impression quand on sait qu’il y a un loup de deux mètres de haut derrière moi.
Revenir en haut Aller en bas
" Ulv Divæ "
avatar
Messages : 23
Date d'inscription : 02/03/2016
Age : 19
Armée
Who am i !

Feuille
Inventaire:
Logement: Les grottes
Métier: Assassin

Nous avons changés [Pv Ulv]

MessageSujet: Re: Nous avons changés [Pv Ulv] Dim 13 Mar - 20:15
Nous avons changés
Nathaniel x Ulv


L’inconnu, en guise de réponse me dit qu’il préfère garder son arme dans sa main. Je n’y vois pas vraiment d’inconvénients temps qu’il ne se jette pas sur moi pour me planter son katana dans la gorge. Bizarrement, au son qui est sorti de la bouche de l’homme, mon corps frissonne. Cette voix, elle m’est familière. J’ai l’impression de l’avoir entendu il y a bien longtemps. Mais je n’arrive pas à remettre un visage sur cette voix. Je reste sans bouger, attendant que mon interlocuteur décide lui-même de s’approcher ou non de moi. Je n’ai pas envie qu’il se sente menacer, surtout que je n’ai pas envie de me battre. Pas aujourd’hui, pas pendant que je fais une sorte de deuil avec moi-même.

Il me pose une question, ce qui me fait sortir de mes rêveries. Pourquoi je hurle à la lune ? C’est indiscret en effet. Je sais déjà que je ne répondrais pas à cette question. Par fierté. Alors, je décide de me taire en espérant qu’il passera à côté et n’insistera pas pour savoir ce qui m’a fait hurler ainsi. La silhouette se met à bouger. Va-t-il se montrer au grand jour ? J’aurais préféré que non. Le voilà, sous les lumières lunaire, le visage complètement sorti de l’obscurité. Je suis bouche- bée. Je n’en reviens pas. Je cligne des yeux. Je dois rêver. Les divinités se moquent encore de moi.    

« Si c’est parce que tu es triste, alors nous sommes deux à l’être… Hurle autant que tu le veux, je ne te dérangerais pas… »  

Je ne l’écoute même plus. Mes yeux suivent ses mouvements. Je le vois se poser contre la falaise. Tout comme autre fois. Je recule, je recule encore et me cogne le derrière contre un arbre. Je gémis. Il est venu me hanter, c’est ça ?

« Non. Ce n’est pas vrai. Pourquoi me faites-vous cela ? Pourquoi vous me tourmentez ainsi ? »

Lorsque je prononce ces mots hauts et forts, c’est au ciel que je m’adresse. Puis, je me remets à hurler comme si j’étais blessé, comme si mon cœur allait mal. J’étais sur le point de m’effondrer au sol. Mes yeux s’arrêtèrent une nouvelle fois sur cet homme.

« Qui es-tu pour prendre son apparence ? Ce n’est pas toi ! Non non non non ! »  

J’avais les oreilles baissées, la queue entre mes pattes arrière et mon cœur pleurait. D'un côté, j'ai peur que ce soit vraiment lui. J'ai peur qu'il me voit ainsi. Je suis affreuse. Mais, lui, ne me reconnaitra surement pas. La seule chose qu'il me reste de la Lilith que j'étais, ce sont mes yeux bleus.

© ASHLING DE LIBRE GRAPH'


 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 43
Date d'inscription : 29/02/2016
Age : 20
Localisation : En vagabondage
Rôdeur
Who am i !

Feuille
Inventaire:
Logement: Aucun
Métier: Chasseur de prime

Nous avons changés [Pv Ulv]

MessageSujet: Re: Nous avons changés [Pv Ulv] Lun 14 Mar - 1:15

ft. Ulv Divæ

「Nous avons changés」
Le loup semble être étonné de me voir. Sent-t-il que je suis mort ? Enfin… Mort… Le fait que je suis déjà mort une foi. Je n’en sais rien et je ne chercherais pas à savoir. Alors que je me place sur le rebord de la falaise, j’entends un bruit sourd. Jetant un rapide coup d’œil par-dessus mon épaule, je vois que le mastodonte a percuté un arbre, je l’entends même gémir. Est-ce que en tant que Rôdeur, une odeur de mort m’entoure ? Une odeur si forte que ce loup ne le supporterait pas ?

Ce qu’il dit, me fait comprendre que non. Pourquoi je fais ça ? Pourquoi est-ce que je le tourmente ? Il semble ne pas s’adresser à moi. Il a la tête dressée vers le ciel. Les déesses s’amuseraient également du sort de ce loup… Elles m’ont ressuscitée juste par ennui, elles à tourmenter le mastodonte… Pff… Tu parles de divinités bienveillantes… Je vois le loup poser ses yeux sur moi avant de me demander qui suis-je pour prendre son apparence, que ce n’est pas moi.

« Qu’est-ce que tu racontes ? C’est ton invocateur qui divague et ça t’affecte ? On s’est jamais vu jusqu’à aujourd’hui. Alors ne va pas me dire que tu sais qui je suis. »

Je me lève en voyant que le loup prend une position apeuré. Qu’est-ce qui cloche avec ce familier ? Son invocateur devait vraiment être en train de péter les plombs pour qu’il en soit affecté comme ça. Je me tourne vers lui et le fixe. Je vais prendre la parole mais je jette d’abord un coup d’œil aux alentours pour vérifier qu’il n’y avait personne susceptible d’entendre ce que j’allais dire.

« C’est mon odeur de mort qui t’effraye à ce point ? »

Avant qu’il ne puisse dire quoique ce soit, je commence à m’approcher de lui. Il est un familier ou alors un loup magique sauvage, alors je devais pouvoir lui parler de ma mort sans crainte.

« Si c’est ça. Désolé mais j’y peux rien. Je suis mort, il y a… Pff… J’en sais rien moi mais je suis revenu à moi, il y a quelque jour à peine. Je peux t’assurer que ça fait bizarre de revenir de l’au-delà. Surtout que j’ai l’impression que certaine personne semble ressentir le fait que je sois plus vraiment un être vivant… »

On vous regarde du coin de l’œil, on évite de croiser directement votre regard, on se tient à bonne distance de vous… Bref ! Autant de chose qui laissent à penser que certaines personnes semblent savoir que vous avez passé l’arme à gauche. Je me stoppai à quatre ou cinq mètres du loup, l’air sombre.

« Le pire dans tout ça. C’est que j’ai promis que je reviendrais… T’imagine bien que les déesses doivent bien se marrer de me voir. Moi, le type qui n’a pas tenu sa promesse car il est mort mais qui a été ressuscité. Mais je crois que… Il y a encore pire… »

Je me retourne l’air encore plus sombre et triste. Qu’est-ce que j’avais fait pour mériter cela ?

« Oui… Je crois que vraiment… Le pire… C’est que j’ai promis ça à celle qui occupe mes pensées… »

Je passe instinctivement ma main sur ma joue, celle-là même, où elle déposa un baiser. Je n’avais peut-être pas réussi à tenir ma promesse et revenir… Mais ne pas l’oublier… Cette promesse, je la respectais toujours. Je me retourne à nouveau afin de faire face une nouvelle fois au loup. C’est encore plus ironique de lui raconter cela car ses yeux ressemblent à ceux de ma bien-aimée Lilith.

« Mais bon… Je ne sais pas si les familiers peuvent éprouvés des sentiments. Remarque… Je ne sais pas si tu es un familier ou pas… Quoiqu’il en soit… Chacun son lot de peine… Moi… Je ne sais pas si je parviendrais à en faire le deuil. »
Revenir en haut Aller en bas
" Ulv Divæ "
avatar
Messages : 23
Date d'inscription : 02/03/2016
Age : 19
Armée
Who am i !

Feuille
Inventaire:
Logement: Les grottes
Métier: Assassin

Nous avons changés [Pv Ulv]

MessageSujet: Re: Nous avons changés [Pv Ulv] Lun 14 Mar - 17:55
Nous avons changés
Nathaniel x Ulv


Tout ce mélange dans ma tête. Est-ce vraiment lui ou est-ce un simple imposteur qui prend la forme des morts ? Peut-être est-ce la personne que Nathaniel devait tuer et celle-ci, après lui avoir ôté la vie, s’est amusée à prendre son apparence ? Mais qui ferait ça à part des sans-visages ou des sorciers ? Mes yeux toujours rivés sur celui qui est censé être mort, je sens mon corps qui vacille, j’ai envie de vomir ; n’ont pas de dégout, mais de peur. Depuis quand des morts reviennent-ils à la vie ? Je n’ai jamais entendu de choses pareilles !

A mes lamentations, le dit Nathaniel me répond. Je ne comprends pas ce qu’il me dit. Mon invocateur ?  Ne serait-ce pas plutôt lui qui divague ? Puis, il m’affirme qu’on ne s’est jamais vu, jamais rencontré. S’il savait. J’ai envie de lui dire. Lui sauté dessus pour lui faire un câlin en lui disant que c’est moi, Lilith. Mais je ne dis rien, je ne lui saute pas dessus. Je n’ai pas envie qu’il prenne peur et qu’il m’enfonce sont Katana bien profondément dans la poitrine. Et puis de toute façon, je ne sais même pas si c’est vraiment lui.

J’étais entrain de penser aux diverses possibilités de lui dévoiler mon identité, quand de nouveaux mots sortirent d’entre ses lèvres. Je penche légèrement la tête, comme font les chiens pour mieux écouter leur maitre. Je me mets à humer l’air autour de nous. Oui. Je la sens maintenant, cette odeur. Je n’avais pas encore remarqué le parfum que le corps de l’homme en face de moi émanait. J’étais bien trop choqué par son retour pour m’en apercevoir avant. Je secoue la tête et éternue en un bruit sourd à cause de l’odeur s’étant trop imprégnée dans ma truffe.

Je n’ai rien le temps de dire, qu’il reprend une nouvelle fois la parole. Je l’écoute attentivement. Je n’ai pas envie de lui couper la parole. Cela fait tellement longtemps que je n’ai pas entendu cette voix, que je n’ai pas bu ses paroles… D’ailleurs, comment ais-je fais pour ne pas reconnaitre sa voix un peu plus tôt ? Quelle sotte je suis. Comme un vieux sage qui écoute ses élèves, je m’assoie et dresse mes oreilles –même si elles le sont déjà-. L’herbe sous moi entame une parfaite valse avec ma fourrure blanche. Il ne sait pas quand il est mort, il me dit qu’il est revenu à la vie il n’y a pas très longtemps. Il m’avoue aussi que les gens semblent savoir qu’il ne devrait pas errer dans ce monde, que ce n’est pas sa place. Son sort, je me demande s’il est pire que le mien. Peut-être que oui. Mais dans tous les cas j’ai mal pour lui. Je sais ce que c’est d’être regarder comme un monstre puisque j’en suis moi-même un. Encore plus lorsqu’on sait dans quel camp je suis. Celui d’une pourriture.

« Je comprends » Dis-je simplement.

Il s’arrête à seulement quelques mètres de moi. Ma queue bouge de droite à gauche à cause du stress. A nouveau, je l’entends se confier à moi alors que, comme il dit, il ne me connait pas. Même s’il a tord. Mais ça, il ne le sait pas. Pas encore.

« Le pire dans tout ça. C’est que j’ai promis que je reviendrais… T’imagine bien que les déesses doivent bien se marrer de me voir. Moi, le type qui n’a pas tenu sa promesse car il est mort mais qui a été ressuscité. Mais je crois que… Il y a encore pire… » Puis « Oui… Je crois que vraiment… Le pire… C’est que j’ai promis ça à celle qui occupe mes pensées… »

Mon cœur s’arrête. C’est de moi qu’il parle. Oui, c’est ça, de moi. Sa dernière phrase, je me la répète encore et encore. Celle qui occupe mes pensées. Est-ce que ça veut dire qu’il m’aime ? Dieu que j’aimerais que ce soit le cas. Mais, m’aimera-t-il toujours si je lui dis que je suis Lilith et que j’ai tué des gens. Que Girahime est mon boss. J’ai peur de lui avouer cette vérité.      

« Mais bon… Je ne sais pas si les familiers peuvent éprouvés des sentiments. Remarque… Je ne sais pas si tu es un familier ou pas… Quoiqu’il en soit… Chacun son lot de peine… Moi… Je ne sais pas si je parviendrais à en faire le deuil. »  

Ce qu’il dit, me blesse. Il croit que je suis un familier. Une sorte de chienchien à son maitre. Il ne me reconnait pas. Mais de toute façon, comment pourrait-il se douter que je suis celle qu’il connaissait jadis ? J’aspire un grand coup, me préparant mentalement à ce que je m’apprête à dire.

« Je ne suis pas un familier. Je suis une femme, prisonnière de ce corps animal. Les déesses ne sont plus bonnes envers ceux qui les chérissent. Elles s’amusent de la honte et du malheur de ceux qu’elles pensent être juste des marionnettes. Aujourd’hui, sous le ciel éclairé par la Lune, j’étais venu faire mon deuil pour moi-même. Mais pas seulement. Pour mon peuple, les anciennes et surtout, l’unique personne qui me rend encore humaine sous cette peau qui n’est pas la mienne. »
Je marque une pause avant de reprendre. « J’étais donc venue faire mes adieux une bonne fois pour toute à cet homme. Je le pensais mort. J’ai appris qu’il ne l’était pas. »

Je soupire, me lève sur mes quatre pattes et supprime la distance qui nous sépare. Je ne sais pas s’il comprendra ce que mes sous entendus veulent dire, alors dans un dernier souffle, je murmure.

« Nathaniel. »    
 
© ASHLING DE LIBRE GRAPH'


 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 43
Date d'inscription : 29/02/2016
Age : 20
Localisation : En vagabondage
Rôdeur
Who am i !

Feuille
Inventaire:
Logement: Aucun
Métier: Chasseur de prime

Nous avons changés [Pv Ulv]

MessageSujet: Re: Nous avons changés [Pv Ulv] Mar 15 Mar - 21:14

ft. Ulv Divæ

「Nous avons changés」
Alors que je m’apprêtais à retourner contempler l’océan, le loup prit une profonde inspiration. Ce qu’il me dit alors me laisse premièrement perplexe. Une femme dans ce corps ? C’était donc une louve. Elle continue, affirmant que les déesses s’amusent de leurs plus fidèles adeptes qu’elles considèrent comme des marionnettes. Je ne peux qu’affirmer ses dires, bien que je ne sois pas le plus fervent croyant, j’en étais un tout de même, surtout de Farore, la priant sans cesse pour qu’elle m’aide à vaincre la peur qui m’envahissait à chaque contrat.

Elle m’avoua alors être venue ici ce soir, afin de faire son deuil. Pas seulement pour elle, mais également son peuple ainsi que les personnes qui la rendent encore un minimum humaine malgré son apparence, dont une en particulière. Sans doute son chère et tendre, celui qu’elle chérissait lorsqu’elle avait sa réelle apparence. C’était donc pour faire ses adieux à cet homme qu’elle était venue ici ce soir. Cet homme qu’elle croyait mort mais qui s’avérait ne pas l’être. C’est marrant. Si je la connaissais, j’aurais pu dire qu’il s’agissait de moi. C’est alors que la mastodonte s’approcha de moi avant de murmurer mon nom.

Ha… Haha… Une blague… C’était une blague ? Non… C’était une blague, c’est obligatoire. La seule personne que je connais ayant un minimum d’attention à mon égard, j’ai été obligé de l’abandonner. Je lui ai promis de la retrouver, que je reviendrais et que j’aurais quelque chose à lui dire. Promesse que je ne suis pas parvenu à tenir. Alors… Alors ce n’était juste pas possible… Non… Ça ne pouvait pas être elle… Non… On ne pouvait pas lui avoir fait cela… Alors que la louve me dépassait, je portais une main devant ma bouche tandis que des larmes me montaient aux yeux. Je… Je devais m’en assurer… M’assurer que c’était bien elle… Sans me tourner vers la louve, je m’adressai à elle.

« Tu étais une Zora avant de devenir ce que tu es à présent…  N’est-ce pas ? »

Je me retournais face à elle. Je connaissais déjà la réponse, mais je me refusais à l’accepter. Ma douce Lilith ne pouvait pas être devenue cette louve, personne n’aurait été assez cruel pour lui faire cela. Les yeux en larmes, je m’approche d’un pas lourd et hésitant et lorsque je suis à son niveau et que sa tête se trouve face à moi, je pose ma main sur sa joue.

« Désolé… On dirait que j’ai tardé à tenir ma promesse… Mais je ne t’ai pas oublié… Ma Lilith… Ma douce Lilith… »

Malgré mon visage déchiré par les larmes, j’affiche un large sourire. Même si j’aurais préféré revoir ma Zora bien-aimée, je suis tout de même heureux de la retrouver… Après tout ce temps… Nous nous retrouvions enfin.
Revenir en haut Aller en bas
" Ulv Divæ "
avatar
Messages : 23
Date d'inscription : 02/03/2016
Age : 19
Armée
Who am i !

Feuille
Inventaire:
Logement: Les grottes
Métier: Assassin

Nous avons changés [Pv Ulv]

MessageSujet: Re: Nous avons changés [Pv Ulv] Mer 16 Mar - 17:06
Nous avons changés
Nathaniel x Ulv


Mon cœur bat très fort dans ma poitrine. J’ai tellement peur de sa réaction. Maintenant, il sait qui je suis, mais me croira-t-il ? Je le scrute de la tête au pied avec le mal au ventre. Je ne sais pas trop à quoi il pense car il est dos à moi. Comme je m’y attendais, il me pose une question afin de savoir si je ne mens pas. Je réponds oui de la tête même si je sais qu’il ne me voit pas. Oui, j’étais une Zora.

Il se retourne et, mon cœur me pince encore plus en voyant ses yeux perlés par la tristesse. Mes yeux n’arrivent pas à faire couler des larmes sur mes joues poilues, alors, comme un chien, je me mets émettre des couinements. Je recule légèrement, surprise, quand Nathaniel pose sa main sur mon visage. Ce qu’il me dit me réchauffe le cœur. Savoir qu’il ne m’a pas oublié, même après avoir ressuscité me donne encore et toujours un espoir pour une relation avec lui. Mais il y a un problème. Je suis un animal maintenant. Un monstre même. Et lui est en quelque sorte encore mort.

Je contemple le petit sourire qu’il m’adresse. Cela faisait longtemps que j’en rêvais. Je lui fis un canin de manière canine et cognant tout doucement ma tête contre le sienne et en collant mon gros corps imposant contre le siens. Je ferme les yeux pour savourer le moment. Pour une fois depuis longtemps, je retrouve la sensation que j’avais perdue. Peut-être que les déesses voulaient nous réunir de cette manière pour renforcé notre lien ? Ou alors seulement pour rire de nous.

Je recule et baisse les oreilles en le regardant. J’ai honte de ce que je suis devenue. J’aurais voulu qu’il ne me voie jamais dans cet état.

«  Je… Tu ferais peut-être mieux de m’oublier… Je suis devenue… Laide. Regarde-moi. Je suis un monstre. » Je gémis avant de reprendre. « Je me déteste tellement Nath… J’ai commis des actes irréparables. J’ai dû tuer des gens à cause de cette peau dont je suis prisonnière ! »  

Ma voix en disait long sur le dégout de moi-même. Comment prendrait-il le fait que je sois du côté du méchant ? De ceux qui tuent pour le pouvoir ? De ceux qui veulent décimer les Hyliens, les fées et Zoras qui s’opposent à eux. Je ne suis pas comme ça, du moins, une grande partie de moi ne l’est pas. Je ne suis qu’un pion qui à fait une promesse stupide à un homme qu’elle pensait ne pas être aussi détestable, aussi ignoble.    

« Non, en fait, ce n’est pas ce corps qui m’a fait tuer des pauvres gens… C’est à cause de ce sorcier et de cet homme horrible que je dois servir… Non. Tout est ma faute. Pourquoi est-ce que je me sens obligé de rejeter la faute sur autrui ? »

D’un geste, je tourne la tête pour me caché.

« Je t'en supplie, aide moi... »

© ASHLING DE LIBRE GRAPH'


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 43
Date d'inscription : 29/02/2016
Age : 20
Localisation : En vagabondage
Rôdeur
Who am i !

Feuille
Inventaire:
Logement: Aucun
Métier: Chasseur de prime

Nous avons changés [Pv Ulv]

MessageSujet: Re: Nous avons changés [Pv Ulv] Jeu 17 Mar - 22:53

ft. Ulv Divæ

「Nous avons changés」
C’est belle et bien elle, malgré ce corps de louve, c’est bien ma Lilith. Quel être assez ignoble aurait pu faire cela à ma tendre ? Si je le retrouve, j’aurais beau écouté mon côté indulgent, il allait passer un très mauvais quart d’heure, si ce n’est plus. Alors que je réfléchis à cela, Lilith vint se collée contre moi en cognant doucement sa tête contre la mienne. Une telle proximité… Elle est pourtant si loin sous cette fourrure… La Zora que j’aime… J’aime son corps, son esprit… Alors avoir au moins l’un des deux me suffit amplement.

La louve recula alors, les oreilles baissée. Qu’avait-t-elle ? Est-ce que mon odeur de mort agressait sa truffe sensible à présent ? Est-ce autre chose ? Je ne sais pas vraiment, profitant de l’occasion pour rengainer Kitai-Hazure, elle s’adresse alors à moi. L’oublier ? Laide ? Un monstre ? Je m’en fous ! Je ne lui ai pas promis de ne pas l’oublier pour le faire maintenant. Bien que j’aurais aimé la retrouver dans son corps d’origine, je sais que sa bonté, que son esprit, est toujours là. Qu’elle n’est devenue un monstre qu’en apparence. Car… Quoique les gens pourront dire… Elle restera ma Lilith… Elle gémit un peu avant de reprendre. Elle a dû tuer des gens ? Non… Ce n’est pas possible… Elle ne l’a pas fait de son plein gré… Lilith n’est pas comme ça… Il y a forcément quelque chose…

Elle revient alors sur ses paroles. Ce n’est pas le corps qu’elle a à présent qui la fait tuer, mais le sorcier et l’homme qu’elle sert. Elle retire à nouveau ce qu’elle a dit, ajoutant qu’elle ne savait pas pourquoi elle se sentait obligée de rejeter la faute sur un autre qu’elle. Finalement, ses derniers mots furent un appel à l’aide. Je serrerais les dents et les poings, à tel point que je manquais de me faire saigner.

« Ce sorcier… Et cet homme… Ils sont à l’origine de tes problèmes… N’est-ce pas… ? »

Ma voix télépathique résonnait aux alentours. Elle était le plus grave qu’il m’était possible de faire et, surtout, extrêmement froide.

« Connais-tu leur noms… ? »

Ces types… Ils allaient souffrir. Aucune pitié. Aucune seconde chance. Aucune indulgence. Lorsqu’ils auront rendu son corps à ma douce, je les ferais souffrir. Je ne suis pas un adepte de la torture mais pour ces gars-là… Je ferais une exception. Devant mes yeux défilait déjà un nombre incalculable d’idée de torture auxquels les soumettre. Toute, plus sadique les unes que les autres. Ils font regrettés d’avoir fait que Lilith se sente mal, qu’elle en vienne à se détester. Elle voulait sauver des vies, pas les prendre…

Je ne leur pardonnerais pas… Ils souffriront, même si je dois mourir à nouveau pour cela… Comme preuve de mon serment… Je sortis une flèche de mon carquois et m’entailla la paume de la main et, dévoilant la cicatrice de la blessure responsable de ma mort, présente sur mon torse, je passe un filet de sang le long de cette dernière.

« Moi. Nathaniel Vestalis. Jure sur mon honneur, mon titre et ma famille, que je te rendrais ton corps, à toi, Lilith. Je ne connaîtrais pas de repos avant que cela ne soit fait. Ce serment… Est lié par mon sang… Qu’il perdure jusqu’à ce que ma parole soit respectée… »
Revenir en haut Aller en bas
" Contenu sponsorisé "
Who am i !

Nous avons changés [Pv Ulv]

MessageSujet: Re: Nous avons changés [Pv Ulv]
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» L'agitée du grelot...
» Quand nous avons changé
» Houston ? Nous avons un problème (pv libre)
» Challenge d'intersaison!
» Aide pour les noobs

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Zones de RP :: Baie du Croissant-